Talent à Suivre : Salman Khoshroo crée ses portraits au couteau

Talent à Suivre : Salman Khoshroo crée ses portraits au couteau
Notez cet article
Talent à Suivre : Salman Khoshroo crée ses portraits au couteau

 Après avoir passé son enfance à New York, Salman Khoshroo est parti étudier en Australie où il a obtenu son diplôme en art numérique. L’artiste iranien s’est ensuite installé à Téhéran pour ouvrir son studio de création. Depuis, il a remplacé le digital par la peinture en apprenant par ses propres moyens dans un pays avec des lois de censure strictes. Les œuvres de Salman Khoshroo combattent ces idéaux en explorant l’identité expressive associée au visage et au corps humain, avec une technique très particulière ! Creads vous emmène découvrir ses portraits atypiques d’hommes et de femmes.

Salman Khoshroo remplace le pinceau traditionnel par le couteau à palette

Salman Khoshroo a tout d’abord été un grand passionné de photographie, mais sa passion a été stoppée court en 2009 en raison des résultats controversés des élections en Iran. L’artiste a ensuite été contraint de créer strictement, dans les limites de sa propre maison, malgré les frustrations.

A 34 ans, Salman Khoshroo a développé une technique de peinture qui lui est propre et avec laquelle il se sent épanoui. L’artiste mélange sur sa palette un déversement de peinture qu’il applique au couteau sur sa toile. Des couches épaisses de peinture à l’huile qui forment des portraits à grande échelle, semi-abstraits.  Les tableaux finis sont de belles pièces expressionnistes, pleines de couleurs et d’émotions brutes,  qui rappellent la prouesse picturale trouvée dans les œuvres de Claude Monet et Oskar Kokoschka.

 

Salman Khoshroo

Salman Khoshroo

Salman Khoshroo

Salman Khoshroo

 

Les portraits vibrants de Salman Khoshroo luttent contre l’injustice sociale

Les peintures de Salman Khoshroo demandent une quantité énorme d’énergie à la fois par l’ustensile qu’il utilise pour peindre que la taille des toiles qui sont souvent de l’ordre de 1,6m x 1,6m. Sa plus grande motivation ? Proposer une lutte artistique contre l’injustice sociale. En effet,  l’Iran est un pays, comme beaucoup au Moyen-Orient, qui restreint encore les femmes d’une multitude de façons. L’artiste redonne de la vie et de l’émotion à ces hommes et ses femmes pour qui il se bat.

 

Salman Khoshroo

Salman Khoshroo

Salman Khoshroo

Salman Khoshroo

Salman Khoshroo

 

Et vous, que pensez-vous de la technique et des oeuvres de Salman Khoshroo ?

 

*************************************************************************

Si vous avez aimé ce portrait, découvrez Mahmoud Tammam et la gymnastique calligraphique !

Vous souhaitez rejoindre notre incroyable communauté ? Créez votre compte dès maintenant.

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Creads sur nos comptes InstagramFacebook et LinkedIn.

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le autour de vous !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This