Choisir son nom de marque : quels sont les 7 pièges à éviter ?

Par Floriane - 24.05.18

90 000 noms de marques sont déposés auprès de l’INPI chaque année, comme nous le montre notre infographie sur les tendances des noms de marques en 2017. Difficile alors de se démarquer dans ce flot continu de nouveautés et de créativité. Sans oublier que les tentations et les sources d’inspiration sont nombreuses pour copier ou détourner un nom existant ! Pourtant, le choix du nom de marque va déterminer en partie le succès futur de votre entreprise. Creads, la plateforme de design aux 50 000 créatifs freelances vous éclaire sur les 7 erreurs à éviter !

Quels sont les 7 pièges à éviter pour que votre future identité soit efficace et unique ?

#1 Se précipiter

La patience est une forme de sagesse qui permet d’éviter bien des erreurs irréversibles.

La recherche du nom idéal nécessite du temps et de la réflexion. Avant même de commencer à réfléchir à un nom, il faut au préalable définir l’univers de marque dans lequel vous souhaitez évoluer. Cette étape est indispensable car elle représente la base de la réflexion de la création de votre marque. Un nom qui vous semble parfait à un temps T peut s’avérer être mauvais pour de multiples raisons : disponibilité, sonorités cachées, mémorisation. Tant de problèmes qui pourraient être évités avec un peu de patience.

 

Choisir son nom de marque : quels sont les 7 pièges à éviter ?

 

#2 Choisir un nom trop compliqué

Un nom doit être facilement mémorisable : à quoi bon trouver un nom si personne ne le retient ou n’arrive à le prononcer ?

Pour exemple, la bière Hoegaarden et les pains suédois Krisprolls ont longtemps eu du mal à percer sur le marché français de par leurs noms imprononçables. C’est seulement  lorsque ces marques ont joué de cette faiblesse dans leurs publicités que ces dernières ont pu être reconnues par le grand public.

Comme l’explique Minh-Loic Hoang-Xuan : “La tendance 2017 montre que les noms de marque descriptifs de l’activité de l’entreprise sont de plus en plus délaissés pour mettre l’accent sur les valeurs l’entreprise, l’état d’esprit, le bénéfice client et la simplicité comme Chambre à louer.com rebaptisée Roomlala”.

 

Choisir son nom de marque : quels sont les 7 pièges à éviter ?

 

 

 

#3 Choisir un nom trop long

Plus un nom est long, moins il est percutant. Une orthographe simple est donc à privilégier, ainsi que les noms de deux mots maximum. Rappelez-vous que les noms simples sont plus facilement mémorisables.

Privilégiez donc les noms courts en vous inspirant du secteur d’activité, sans tomber dans le superflu. Exemple avec Le Tanneur, marque de maroquinerie qui expose clairement son secteur d’activité en un nom court et clair, lorsque la boutique Le torchon à carreaux est plus difficile à cerner.

 

Choisir son nom de marque : quels sont les 7 pièges à éviter ?

 

#4 Opter pour un nom “cliché »

Pour être réellement efficace, un nom doit être évocateur et porteur de sens. Des tendances vont se dessiner en fonction de votre secteur d’activité, de l’utilisation du produit concerné par le naming ou bien des tendances de société.

Ces dernières années, nous avons assisté à une déferlante de modes en matière de naming : les noms en “oo” comme Deliveroo ou l’utilisation du préfixe “e” , avec la démocratisation d’internet qui a fait apparaître de nombreux noms tels que ebay, emule, e-logis…  Mais attention, la mode est éphémère ! Préférez donc les noms simples et pérennes à des noms très “in” un moment, et vite “out” un an plus tard : visualisez votre nom dans l’avenir et demandez vous si la tendance d’aujourd’hui sera celle de demain.

 

Choisir son nom de marque : quels sont les 7 pièges à éviter ?

 

#5 Se laisser séduire par une tendance

Afin de vous assurer de l’originalité de votre nom, rien de mieux que de le créer de A à Z.

Des agences de crowdsourcing telles que Creads permettent aux entreprises qui le souhaitent d’organiser de gigantesques brainstormings entre des centaines de créatifs, afin de trouver un nom adapté et original. En faisant appel à des milliers de cerveaux, vous êtes plus sûrs de l’authenticité et de l’unicité de votre nom.

 

Comment créer un slogan publicitaire ?

@Creads

 

#6 Oublier de déposer votre nom de marque

Cette dernière étape qui parait évidente est pourtant cruciale pour pouvoir utiliser le nom que vous aurez choisi.

Avant le choix définitif du nom, il est important d’en vérifier sa disponibilité auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle). Vérifiez également que les noms de domaines souhaités sont disponibles auprès de l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération), afin d’éviter les mauvaises surprises.

Il n’y a rien de pire que d’organiser son entreprise autour d’un nom, pour finalement se rendre compte que celui-ci n’est pas disponible, et donc pas exploitable. La protection juridique du nom de marque est un étape décisive. En effet, une fois le nom trouvé, il est impératif de le protéger afin d’éviter tout désagrément, par exemple son utilisation par une autre entreprise, parfois du même secteur d’activité.

 

Choisir son nom de marque : quels sont les 7 pièges à éviter ?

 

#7 Ne pas tester son nom

Un nom de marque donne vie à votre projet d’entreprise. Il est primordial de ne pas choisir un nom seul dans son coin et de demander l’avis d’experts ou de votre réseau (collaborateurs, fournisseurs, clients, fans, etc.).

Un nom ne doit pas se choisir sur le critère “j’aime” / “j’aime pas” mais bien sur des caractéristiques prédéterminées en fonction de votre stratégie et de votre secteur d’activité. Le meilleur moyen d’avoir un feedback sur la pertinence de votre naming est donc d’impliquer les autres.

 

Maintenant que vous connaissez les pièges à éviter, à vous de faire la différence en choisissant un nom qui vous ressemble !

 

UX design

 

*************************************************************************

Vous êtes créatif et vous souhaitez rejoindre notre incroyable communauté ? Créez votre compte dès maintenant.

Si vous avez un besoin en création graphique, venez découvrir les différents services de Creads. 

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Creads sur nos comptes InstagramFacebook et LinkedIn.

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le autour de vous !

3 0

Qu'en pensez-vous ?