La Silicon Valley et ses start-up californiennes font toujours rêver les entrepreneurs français. Beaucoup de start-up prometteuses s’inspirent en effet du modèle californien comme Google, Uber, Yahoo ou Flickr, qui ont choisi de miser sur un nom de marque rythmé, avec beaucoup de voyelles, une évocation indirecte à leur secteur d’activité, une orthographe disruptive et des noms composés de 3 syllabes maximum. Pour que votre nom de marque soit l’élément essentiel de votre succès, Julien Mechin, co-fondateur de Creads, vous donne ses 5 meilleurs conseils pour créer un nom de start-up.

Découvrez mes conseils pour créer un nom de start-up parfait !

 

Conseil 1 : Misez sur le storytelling

Dans un contexte de surcharge informationnelle, la communication narrative est indispensable pour vous démarquer et apporter une réelle plus-value à votre marque. N’oubliez pas que tout le monde est sensible aux histoires ! L’histoire du logo Apple est par exemple une requête particulièrement recherchée par les utilisateurs.

Pour créer un bon nom de start-up, vous pouvez raconter une histoire sur la naissance de votre business, sur votre service, sur vos clients ou encore, sur ce qui fait votre particularité. Le storytelling va en effet faciliter l’assimilation et la diffusion du contenu. A titre d’exemple, Flickr a choisi ce nom de marque qui fait référence à Flicker (battement d’ailes) pour une idée d’instantanéité du partage des photos.

 

Comment créer un nom de start-up parfait ?

 

Conseil 2 : Évoquez indirectement votre secteur d’activité

Beaucoup de startups ont tendance à se diriger vers un nom de marque descriptif de leur expertise. Pourtant, ce n’est pas la meilleure solution. Il vaut mieux se tourner vers un nom qui n’a rien à voir avec son activité (voire même, qui n’existe pas !) car il ne faut pas oublier que le but d’une start-up est d’évoluer. Ce serait dommage d’être contraint de devoir modifier son nom de marque en cas de développement d’autres activités, une fois celle-ci bien ancrée dans l’esprit des consommateurs.

A l’origine de Blablacar, le site de covoiturage s’appelait Covoiturage.fr mais ce nom de marque ne pouvait les porter en dehors des frontières. Après avoir longtemps hésité entre un nom descriptif ou abstrait, le CEO de Blablacar a finalement trouver un compromis en choisissant un nom vague et déclinable en prévision de l’expansion du service.

 

Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar, raconte :

« Le nom est finalement venu tout seul et naturellement, un jour, alors que je regardais un trajet publié par un membre sur notre site. On voyait sur sa fiche trajet la préférence « BlaBla » et sa voiture juste à côté, ce qui en association fait directement « BlaBlaCar ». Le nom semblait déjà écrit sur le service ! »

 

Comment créer un nom de start-up parfait ?

 

 

Envie de découvrir l’ensemble des conseils de Julien Mechin ? Rendez-vous sur Business Angel France, le blog de Patrick Hannedouche.

 

Pour aller plus loin, obtenez dès maintenant notre livre blanc pour être certain de réussir votre création de nom en 2017 !

Comment créer un nom de start-up parfait ?

 

*************************************************************************

Vous êtes créatif et vous souhaitez rejoindre notre incroyable communauté ? Créez votre compte dès maintenant.

Si vous avez un besoin en création de nom, venez découvrir notre service sur Creads.fr. 

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Creads sur nos comptes InstagramFacebook et LinkedIn.

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le autour de vous !