La rédaction web répond à des règles précises. Que ce soit sur votre blog ou votre site internet, vous pouvez oublier vos réflexes habituels. En effet, si votre plume reste un atout précieux, il ne s’agit pas simplement d’écrire un article de presse convaincant mais bien un contenu à la hauteur des exigences des robots d’indexation des moteurs de recherche. Quelles sont les grandes étapes à suivre pour vous garantir un bon référencement ? CREADS, plateforme freelance spécialisée en graphisme, rédaction et vidéo, vous confie les 8 commandements du bon rédacteur web.

Les 8 règles d’or à respecter pour une rédaction web qui fait la différence

Pour disposer d’un contenu captivant et bien référencé par les moteurs de recherche, un site web doit répondre à de nombreux critères plus ou moins importants, tels que son architecture, le maillage interne, le netlinking etc. Une bonne rédaction SEO vous permet notamment d’être positionné dans les SERPs, c’est-à-dire les premiers résultats de Google. Découvrez les best practices du moment pour une lecture fluide, agréable et répondant aux normes des moteurs de recherche.

1. Définir son audience pour mieux toucher sa cible

Lors de la rédaction d’un site web et de toute autre plateforme internet, commencez par définir votre audience afin de vous approcher au mieux de la cible voulue. Sur Google comme sur les autres moteurs de recherche, un contenu efficace est un contenu qui répond aux requêtes des utilisateurs, tout en étant pertinent. C’est la première étape à suivre, avant même de commencer la partie rédactionnelle. 

Répondez aux questions suivantes : qu’attend votre cible précisément ? Comment se servent-ils de votre site web ? Quelles sont les requêtes que votre clientèle pourrait utiliser pour venir sur votre page ? Quels supports utilise-t-elle, mobile, tablette, desktop ?

En somme, définir son audience est le pilier de base de toute stratégie de content marketing performante. Le rédacteur web est ainsi en mesure d’employer les termes et le vocabulaire adaptés à ces fameux “personas”. Pour mieux connaître le profil de vos utilisateurs, certains outils comme Google Analytics sont des mines d’or informationnelles.

rédaction web conseils google analytics agence creads

L’outil Google Analytics, indispensable pour définir votre audience

2. Suivre la formule rédactionnelle 5W + 2H + G

Pardon ? Des mathématiques en rédaction web ? Pas vraiment. Les 5W ont été inventés par Harold Lasswell et peuvent être complétés par les 2H pour la rédaction SEO. La formule est un incontournable pour bien structurer un article et le rendre efficace. 

Les 5W signifient “Who ? What ? Why ? When ? Where ?”, ce qui donne en français, “Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Quand ? Où ?”. Ces 5 questions garantissent au rédacteur web de bien traiter tous les aspects importants dans son article, comme dans un communiqué de presse.

À cette règle seront ajoutés les 2H et le G plus spécifiques à la rédaction web. Les 2h correspondent à “How ?” et “How many ?”, autrement dit “Comment ?” et “Combien ?”. Le G correspondra quant à lui à Google, car l’idée est de bien positionner un article sur les moteurs de recherche. C’est pourquoi le choix de vos mots-clés, que nous évoquerons par la suite, est primordial.

Cette formule de rédaction 5W + 2H + G vous sert à bien construire un article en répondant aux questions de vos lecteurs, sans vous éparpiller. Cette technique est utilisée par les rédacteurs web pour structurer leur message, établir un plan efficace et trier leurs idées.

3. Penser au système de pyramide inversée

En plus de la formule précédemment expliquée, la rédaction de contenu web doit se faire en respectant la fameuse pyramide inversée. Principe d’écriture journalistique, il consiste à traiter l’information de la plus générique à la plus spécifique, dans le but de satisfaire le lecteur pressé,  en quête d’une information claire et rapide. Ainsi, vous captez votre lecteur de façon instantanée et vous limitez le taux de rebond. Indispensable en rédaction web, classer les idées de la plus importante à celle qui l’est moins est la base de structure d’un article.

Le titre ainsi que le chapeau doivent répondre à la question que se pose votre cible. Celui-ci joue un rôle primordial en rédaction web, il demande donc un travail approfondi. Il doit contenir les informations majeures et apporter déjà une réelle plus-value à l’internaute. L’idée étant d’attiser sa curiosité pour l’inciter à continuer sa lecture.

Ensuite, dans chaque partie, l’information clé doit arriver au début. C’est dans un second temps que les idées moins percutantes arriveront. 

rédacteur freelance agence CREADS

BESOIN D'UN
RÉDACTEUR FREELANCE ?
Lancez vos projets avec CREADS

Découvrir nos offres

4. Respecter la ligne éditoriale

Un bon rédacteur web se doit de suivre la ligne éditoriale du support de destination. Celle-ci permet à la rédaction d’être dans le thème de l’enseigne ou de la marque. Elle assure une cohérence entre les différents articles, ce qui rassure le public visé. Des contenus peu harmonieux provoquent la fuite d’une bonne partie de votre audience. En revanche, celle-ci est convaincue par un style fluide et constant, quel que soit l’article consulté. C’est aussi pour vous l’occasion de diffuser votre image de marque, à l’image d’Innocent dont la ligne éditoriale est en parfaite adéquation avec sa cible.

Rédaction web freelance site web innocent agence creads

Le site web d’Innocent, vecteur de sa stratégie de communication

En règle générale, la ligne éditoriale est définie au préalable par le chef de projet ou définie dans une charte éditoriale où sont précisés le ton à employer, la cible, l’angle, etc.

5. Soigner vos mots-clés et l’optimisation sémantique : le nerf de la guerre

Travailler les mots-clés est un aspect central dans une bonne rédaction SEO. C’est en partie leur utilisation qui permettra de bien vous positionner dans les moteurs de recherche sur les requêtes ciblées. Mais les mots-clés ne s’inventent pas. Il est nécessaire de savoir les identifier pour ensuite les utiliser à bon escient. 

En plus de se servir des mots-clés plusieurs fois au cours de la rédaction, il faut également les placer à certains endroits stratégiques : dans le titre, les sous-titres, les balises alt ou encore en tout début d’article. Enfin, il n’y a pas qu’un mot-clé à utiliser. La diversité du champ sémantique a également toute son importance, c’est notamment ce qu’on appelle la longue traîne. Celle-ci a un poids non négligeable en référencement naturel. C’est pourquoi une bonne rédaction web se doit de diversifier les termes utilisés via l’emploi de synonymes et autres tournures de phrases proches. Vous pouvez par exemple vous appuyer sur l’outil Answer The Public. Celui-ci vous permet d’identifier les sujets et questions jugées les plus intéressantes pour y répondre dans votre article. Il vous permet aussi de diversifier le champ lexical de vos écrits.

Rédaction site web agence creads

L’outil Answer The Public

6. Bien placer les mots-clés

Placer les mots-clés à certains endroits spécifiques est d’une importance capitale en rédaction web. Suivez le guide pour optimiser votre référencement naturel :

  • Placer votre mot clé principal dans le titre. Le H1 a un poids non négligeable en SEO. Il faut toutefois rester naturel et ne pas suroptimiser cette partie pour qu’elle reste compréhensible et abordable pour le lecteur. Idem pour les sous-titres (H2, H3) où il est important de le placer une fois, mais en petite quantité. Google sanctionnant de plus en plus l’ajout massif de mot clé, votre priorité est avant tout de bien respecter les impératifs de langue.
  • Le mettre dans le chapeau ainsi qu’en début d’article.
  • L’intégrer dans la balise title, c’est-à-dire le titre de la page dans les moteurs de recherche. Attention à ne pas écrire un titre SEO trop long, sous peine de le voir rogné.
  • Le placer dans la meta description (le petit texte que l’on voit dans les SERP). Elle n’a certes pas de poids en SEO, mais c’est elle qui attirera l’internaute sur votre site web, vous fera gagner du trafic et donc du poids SEO, à la manière d’un cercle vertueux. Veillez bien à respecter le nombre de caractères maximum.
  • Placer vos mots clés secondaires et tertiaires au minimum une fois dans le corps de votre article, c’est là qu’interviennent le champ sémantique et la longue traîne dont nous parlions précédemment.
title SEO metadescription agence creads

Exemple de title SEO et méta description

7. Trouver la bonne longueur et un contenu unique

Il paraît logique que plus un article est long, plus il aura de poids pour le référencement naturel. Certes. Mais il faut resituer la rédaction web dans son contexte et ne pas “écrire pour écrire”. Quel serait l’intérêt d’écrire un article de 1000 mots sur un sujet à très faible valeur ajoutée et qui demande une réponse rapide ? La longueur doit s’adapter au sujet abordé, aux besoins de la cible, ainsi qu’à l’endroit où vous diffuserez le contenu. Par exemple sur une fiche produit il est indispensable d’aller à l’essentiel et de fournir du contenu pragmatique, alors que vous pouvez développer une analyse plus poussée dans un article de blog. 

De la même façon, il faut que la lecture soit confortable pour l’internaute. Faites des phrases courtes, ne détournez pas l’information. Celle-ci doit être ordonnée avec des termes adaptés à votre audience. Enfin, les contenus uniques et à forte valeur ajoutée sont privilégiés par Google : en effet, les robots détectent le contenu dupliqué. Vous pourriez payer très cher un texte identique à un autre déjà existant sur la toile ! D’où l’importance d’avoir une richesse lexicale pour un bon rédacteur web. Un outil comme Copyscape peut vous aider à repérer le plagiat d’un texte.

éviter duplicate content agence creads

Copyscape, un outil puissant pour repérer le contenu dupliqué

Pour finir, il n’y a pas de vérité générale pour la longueur, même si Google a tendance à privilégier les articles longs, de plus de 800 mots.

8. Le maillage de l’article

Le maillage, ça vous parle ? Il vous permet de renvoyer d’une page à une autre, ce qui crée des liens dans tout votre site mais également vers des sites externes.Deux catégories coexistent : le maillage interne et le maillage externe.  

  • Le maillage interne : en cliquant sur un lien sur un article, celui-ci vous renverra sur une autre page de ce même site web. L’idéal est d’avoir un maillage interne le plus profond possible.Par exemple, sur un blog, vous pensez à faire des liens entre vos différents articles articulés autour d’un même thème.
  • Le maillage externe : inversement, les liens externes vous amèneront sur une source extérieure et utile à l’article. L’idéal est de renvoyer vers des sites à forte valeur ajoutée, qui apporteront du poids à vos écrits, comme des sites de statistiques, des médias puissants, etc.

Ce maillage doit être utilisé de manière assez légère, il est inutile d’en mettre des dizaines par page. De plus, il faut placer le lien hypertexte sur une ancre judicieuse, c’est-à-dire un ou des mots en rapport avec l’article vers lequel le lecteur est renvoyé.

Enfin, il convient de vérifier ses sources. Qu’il soit freelance ou non, le bon rédacteur web veillera à utiliser des sources fiables et récentes, en s’appuyant sur des organismes de référence dans le secteur évoqué. Évidemment, que serait un expert en rédaction web s’il ne faisait pas attention à la qualité de son orthographe ? Épreuve à ne pas négliger en rédaction web, plusieurs relectures s’imposent une fois l’article finalisé. Avant de publier votre article, vérifiez que l’article répond aux caractéristiques du format mobile, en effet 54% des internautes utilisent leur mobile tous les jours d’après Médiamétrie. Et vous, sur quel support, nous avez-vous lu ?

Enfin, la rédaction web n’est pas l’unique moyen de communiquer et faire passer un message, il s’agit également de miser sur les bons supports de communication indispensables pour faire décoller vos ventes.

Besoin d’un rédacteur web expérimenté pour gagner du temps ?

La rédaction web n’est pas si simple. Que ce soit en communication B2B ou B2C, il existe de très nombreuses façons d’écrire sur la toile. En plus, chaque domaine a son propre langage et des codes spécifiques à son expertise métier. Respecter tous ces critères est la mission de tout bon rédacteur web. Disposant de nombreux outils, les meilleurs rédacteurs web connaissent techniques et méthodes pour répondre à vos besoins tout en respectant vos exigences. Vous avez besoin d’un as de la rédaction web, maîtrisant aussi bien la langue de Molière que les règles du SEO ? Grâce à CREADS, vous travaillez avec les meilleurs freelances et gagnez au maximum en visibilité. Exprimez votre besoin en quelques clics sur notre plateforme (gratuite et sans engagements) et bénéficiez d’un suivi attentif par un chef de projet dédié.

rédacteur freelance agence CREADS

BESOIN D’UN
RÉDACTEUR FREELANCE ?
Lancez vos projets avec CREADS

Découvrir nos offres

___________________

NOUS SUIVRE SUR LES RÉsEAUX

Prenez de la hauteur sur vos supports de communication.
Recevez nos conseils chaque mois.

NOUS SUIVRE SUR LES RÉsEAUX