A 28 ans, Kévin alias KNorthman est un Directeur Artistique d’agence qui possède de multiples cordes à son arc. Comédien à ses heures perdues, il souhaite à présent se professionnaliser dans cette voie et revenir à ses premières amours : travailler en tant que DA freelance. Direction Montpellier pour découvrir le portrait de ce jeune talent créatif membre de Creads depuis 2011 !

 

Bonjour KNorthman, avec un Bac Scientifique en poche, tu ne pensais pas forcément devenir Directeur Artistique. Et pourtant, ton âme créative en a décidé autrement. Peux-tu nous raconter tes débuts ?

Effectivement, mon parcours est plutôt inhabituel ! J’ai toujours été attiré par le domaine artistique. Lorsque j’étais plus jeune, je prenais des cours de dessin et de peinture. Et puis au lycée, je gribouillais souvent sur un coin de table. J’adorais tirer le portrait de mes potes de classe.

A l’époque, mon père tenait une agence de publicité et je crois qu’il m’a beaucoup inspiré. Après avoir obtenu mon Bac S, je me suis donc dirigé vers une formation de graphiste. J’ai commencé par une année de “Mise à Niveau en Arts Appliqués” à l’Ecole Supérieure des Métiers Artistiques que j’ai enrichi d’un BTS spécialisé en print, édition et publicité. J’ai terminé 2ème de ma promotion. C’était une belle victoire !

Après mes études, je me suis tout de suite lancé en freelance en créant un statut d’auto-entrepreneur, ce qui me paraissait plus simple à gérer que la Maison des Artistes. J’ai commencé par m’inscrire sur Creads, travailler avec quelques clients de mon père puis ensuite mon activité s’est rapidement développée grâce au bouche-à-oreille.

KNorthman à son bureau

KNorthman à son bureau

 

Après 2 ans en tant que graphiste freelance, j’avais envie de découvrir le travail en agence alors j’ai postulé à des annonces à Montpellier et à Paris. Puis, j’ai finalement accepté un poste de DA dans ma ville natale.

Fin janvier, l’aventure prendra fin car je quitte mon agence pour… reprendre mon statut de freelance. Comme j’ai envie de dire :

 

“Freelance un jour, freelance toujours !”

Wow incroyable ! Pourquoi avoir pris cette décision ? Quels sont tes projets à venir ?

Après 4 ans en agence, je pense avoir fait le tour. Pour moi, dans une vie on a désormais plusieurs expériences professionnelles. Actuellement, j’ai beaucoup de projets en cours. J’ai toujours des demandes en création graphique dont je n’ai pas le temps de m’occuper car le travail en agence est très intense. Je souhaite également me lancer dans la comédie. Je suis en train de développer un projet de vidéos humoristiques qui s’appelle kevinyourscreen. Et puis, j’aimerais bien quitter ma petite ville pour découvrir d’autres horizons.

 

KNorthman, finaliste du casting pour être chroniqueur dans l'émission de radio de Cyril Hanouna

KNorthman, finaliste du casting pour être chroniqueur dans l’émission de radio de Cyril Hanouna

 

“Je ne veux pas rester 20 ans dans la même société. J’ai besoin de retrouver ma liberté

et je sais que le travail en freelance me permet de m’épanouir.”

 

 

Pour nos lecteurs qui hésitent à travailler en agence ou se lancer en freelance, quels sont pour toi les avantages et les inconvénients des 2 situations ?

A mon avis, il y a clairement plus d’avantages à être graphiste freelance. Ce statut offre plus de flexibilité notamment sur les horaires. Et puis travailler chez soi, ce n’est pas désagréable. Enfin, en tout cas, ce statut me correspond mieux, je ne veux pas faire de généralités.

De toutes mes expériences, j’ai obtenu plus de plaisir à travailler en indépendant car je récoltais directement le fruit de mon travail. Par contre, la pression est plutôt sur le salaire car il faut démarcher soi-même ses clients. Il faut avoir la tchatche et ne pas avoir peur. Moi je suis plutôt “pantouflard” et pas très friand de la partie commerciale. Du coup, j’aime bien le concept des plateformes comme Creads qui me permettent de me concentrer uniquement sur mon savoir-faire : la création graphique. Pas besoin de chercher des clients, je me connecte à la plateforme,  je participe aux projets qui m’intéressent et j’enrichis ainsi mon portfolio.

“Je pense qu’être freelance est plus valorisant que de travailler en agence 

car tu es ton propre patron !”

 

Logo de KNorthman sur Creads

Exemple de logo réalisé par KNorthman sur Creads


As-tu un domaine de prédilection ?

Pendant mes études, j’ai vraiment eu un coup de coeur pour la typographie. Depuis, j’éprouve beaucoup de plaisir à travailler sur des projets où la typo entre en jeu. Pour un logo par exemple, j’essaie de customiser la typographie pour lui donner une véritable identité .

Aujourd’hui, j’ai plusieurs cordes à mon arc et je peux aussi bien travailler sur des projets de création de  logos, sites internet, brochures, illustrations, appli mobile, packagings ou coverings. Et bientôt, je pourrai ajouter la vidéo grâce au projet que je développe actuellement.

 

Réalisations de KNorthman

Exemples de réalisations de KNorthman

 

Où puises-tu l’inspiration ? Quels sont les artistes qui nourrissent ton travail ?

Je puise l’inspiration dans mes toilettes ! Non, je plaisante… Plus sérieusement, j’aime bien faire de la pige sur des sites comme Logo Pond, Behance ou Pinterest. Ce sont mes sites préférés ! J’aime également me référer à l’Anthologie du Graphisme. Ce livre est une véritable mine d’or.

J’apprécie aussi le travail de nombreux artistes comme le Directeur Artistique du label Ed Bangers qui s’appelle So_me. Il vient du graph et il mêle souvent la typographie à l’illustration. C’est magnifique ! J’aime bien aussi des artistes comme  Franck Pellegrino, Tyrsa ou Jean André qui utilisent la typo dans la création de ses tatouages.

 

Créations de So Me, Franck Pellegrino, Tyrsa et Jean André

De gauche à droite : Réalisations de So Me, Franck Pellegrino, Tyrsa et Jean André

 

Quels sont tes conseils pour réaliser une belle création en 2017 ?

En 2017, je recommanderais de continuer à miser sur le minimaliste. J’aime bien l’expression “less is more”. Les aplats de couleurs, les dégradés, les formes épurées répondent complètement à la tendance actuelle. Ensuite, il faut savoir oser l’audace et ne pas forcément suivre à la lettre un brief client. Suivre son intuition peut faire mouche. J’ai d’ailleurs testé cette manière de faire sur Creads et cela fonctionne !

 

Bannières1

 

*************************************************************************

Si vous voulez travailler avec KNorthman, venez faire un tour sur son portfolio

Si vous avez un besoin en création graphique, venez découvrir les différents services de Creads. 

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Creads sur nos comptes Facebook et LinkedIn.

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le autour de vous !