Davy est un motion designer de 32 ans qui réside depuis peu à Châtillon dans le 92. Il a abandonné l’immobilier pour se lancer dans le graphisme, sa passion depuis toujours. Sans formation dans ce domaine mais une forte volonté d’apprendre, Davy a réussi à monter sa société il y a quelques années. Creads a interviewé ce talent autodidacte qui a accepté de révéler ses secrets à la communauté !

Bonjour Davy, comment es-tu passé de l’immobilier au graphisme ?

Le graphisme a toujours été une passion. J’étais dans l’immobilier, j’ai donc fait des études pour devenir commercial mais j’ai souvent été amené à concevoir des outils de communication, comme des logos. Je n’aurais jamais pensé me réorienter dans cette voie dont je n’avais suivi aucune formation spécifique, jusqu’au jour où on m’a demandé de faire une vidéo de motion design dans le domaine médical. A partir de là, j’en ai réalisé une cinquantaine. J’ai ensuite pris la décision d’abandonner l’immobilier et de créer mon studio de motion design il y a plus d’un an.

 

Quelle belle reconversion ! Pourquoi as-tu choisi de te spécialiser en motion design ?

Pour moi, le motion design est l’élément de communication le plus pertinent. Avant de me spécialiser, j’aimais beaucoup regarder des vidéos animées. Avec notre génération, nous avons la chance de pouvoir apprendre sur internet. Pendant 2 ans, j’ai décidé de m’auto-former en regardant plus de 300 tutoriels, que ce soit de la 2D ou de la 3D.

« Il n’y a rien de plus efficace, de plus ludique et de plus cool que le format du Motion Design pour présenter une idée, un concept, un service en 1 minute. »

Le motion design s’adapte à tous les secteurs car il répond à toutes les demandes :  qu’il s’agisse d’une vidéo de présentation en interne à ses collaborateurs, d’une présentation d’un produit au grand public ou encore de la présentation d’un service à des consommateurs.

 

Comment as-tu connu Creads ? Et quelles sont les étapes lorsque tu réponds à un projet sur la plateforme ?

J’ai plusieurs de mes amis qui sont passés par la plateforme de Creads pour répondre à des projets de création de logos mais à l’époque, je ne savais pas que Creads proposait également des projets de motion design ! J’ai été séduit par ce service qui permet de sélectionner ses projets. Pour répondre à une demande, j’essaie tout d’abord de comprendre le besoin du client. Ensuite je détermine le scénario.

« Chaque histoire doit être racontée de la manière la plus ludique pour être comprise en moins d’1 minute. »

Une fois que le storytelling est bien pausé, je vais définir le style d’illustrations (cartoon, au trait, flat, coloré, minimaliste) en choisissant l’univers le plus adéquat. Ensuite, je vais pouvoir proposer des créations graphiques. Une fois que cette étape – qui est la plus difficile – est terminée, je vais décliner le graphisme validé sur l’ensemble des planches.

« L’animation des illustrations, la voix off, la musique, les bruitages…c’est un ensemble qui doit être parfaitement dosé pour aboutir à une extrême fluidité qui va booster vos taux de conversion. »

 

Quels sont tes petits secrets et tes techniques pour te différencier ?

Je fais tout de A à Z et c’est une volonté de ma part ! Je me suis même entraîné à faire la voix off dans mes premières vidéos de motion design car j’avais envie de maîtriser toutes les facettes liées à un motion design complet : la voix off, le scénario, le storyboard, le montage final et même le bruitage. Sinon, j’aime bien jouer avec le style d’illustration.

Par exemple, dans le cadre d’une vidéo de motion design dans le secteur médical,  je vais proposer un style d’illustration cartoon pour dédramatiser la maladie et rendre le sujet plus fun.

Une autre de mes techniques que j’applique avec Creads consiste à proposer différents personnages au client avec un style et un genre différent et par rapport au personnage qu’il va choisir, cela va d’ores et déjà m’orienter vers un style d’illustration et une direction artistique à développer.

« Mes conseils pour ceux qui souhaitent se lancer : visionnez un maximum de motion design avant d’appréhender la technique. Apprenez les logiciels par chronologie (Illustrator, After Effects, Première puis Photoshop) et faites 1 tutoriel en ligne par jour pendant 1 an. »

 

Quelle est ta méthodologie pour créer un storyboard ?

J’essaie avant tout de simplifier le message avec le client pour que celui-ci soit compréhensible par tout le monde.

« Je m’attaque au script en présentant d’abord la société, puis la problématique et enfin la solution. »

Pour la réalisation du storyboard, j’essaie de mettre chaque phrase du script en correspondance avec une image. Ensuite, je représente l’image sur Illustrator en chronométrant le temps de la voix off. Si celle-ci dure 6 secondes, je vais décomposer l’illustration en 50 calques que je vais ensuite animer pour créer du mouvement. Et si elle dure 12 secondes, je vais décomposer l’illustration en 100 calques, etc.

Enfin, comment fais-tu pour trouver l’inspiration ?

Pour trouver l’inspiration, je regarde les actions de communication de la société en question et selon le scénario, je consulte des sites d’inspiration graphique comme Dribbble. Je m’alimente tous les jours en faisant de la veille pour me tenir informer de l’actualité et m’inspirer des nouvelles tendances. A titre d’exemple, je suis récemment tombé sur une étude très intéressante concernant les tendances 2017 pour les graphistes. L’année s’annonce encore plus flat !

 

 

*************************************************************************

Si vous voulez travailler avec Davy, n’hésitez pas à le préciser dans votre brief ;) 

Si vous avez un besoin en création graphique, venez découvrir les différents services de Creads. 

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Creads sur nos comptes Facebook et LinkedIn.

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le autour de vous !