Née à Dunkerque, Laurence alias Talo réside à la Réunion depuis 13 ans pour le goût de l’exotisme, des voyages et de la nature. Mais avant tout, Talo aime l’art graphique et pictural, l’architecture et le design. Elle ne quitte jamais son crayon qui est toujours bien taillé. Découvrez la vie de Conceptrice-Rédactrice sous les tropiques avec Talo, une ancienne graphiste qui a renoncé à sa reconversion !

Bonjour Talo, tu es en réalité Graphiste de métier. Pourquoi as-tu quitté ce statut au profit de celui de Concepteur-Rédacteur ?

Bonjour ! D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu un crayon en main. A Lille, j’ai suivi un enseignement très académique sur plusieurs années en arts appliqués avec une orientation et qualification en communication visuelle. L’informatique ne s’étant pas encore développé, les arts graphiques exigeaient la maîtrise parfaite des outils traditionnels pour le dessin et un œil exercé pour analyser ou composer tout document visuel. J’ai donc exprimé ma passion de la création en tant que freelance pendant 15 ans, sous différentes formes (logos, lettrages, illustrations, fresques murales) et pour plusieurs enseignes (Eddie Barclay, Sanofi, Camaïeu, Autoroute Sanef, etc). Puis l’informatique et sa technologie ont chassé ou fait disparaître de nombreux métiers liés aux arts graphiques.

Par amour du contact avec la matière, le touché du papier, la dextérité du tire-ligne, l’odeur de l’encre et la gestuelle du pinceau, j’ai refusé la reconversion. J’ai quitté mon statut de graphiste professionnel mais pas la création.

 

Paroles de Talo

Travaux personnels de Talo et concours sur le thème de la lutte contre la violence intra familiale.

 

Comment organises-tu tes journées dans ce cadre inspirant ?

En dehors de mes voyages, je dédie une partie de mon temps à Creads que j’ai découvert tout à fait par hasard sur internet. J’ai découvert qu’il existait une plateforme de création graphique ! C’est une excellente idée de m’imposer un travail créatif avec un temps imparti et de me jauger à d’autres créatifs. Je vis dans un environnement inspirant, la mer est au bout de mon jardin, je me lève très tôt et vis un moment assurément favorable à ma créativité ! Je mets donc aujourd’hui ma sensibilité au service du naming qui est devenu une activité différente mais tout autant créative.

« En vivant à 11.000 km de la métropole, j’ai perdu la proximité avec le registre culturel français. Creads m’apporte cet enrichissement au travers d’univers pour lesquels je ne soupçonnais pas être capable de m’intéresser. »

Chaque projet sur Creads est une approche différente pour cerner et saisir la demande du client. Si le nom de marque que je propose au client lui plait, c’est très gratifiant mais le plaisir qui en ressort reste la découverte de son univers.

 

Paroles de Talo

Le lieu d’inspiration de Talo

 

Quels projets font ta fierté sur Creads ?

Je suis particulièrement attachée à 3 noms de marques qui ont été retenus sur Creads : EKORS (un projet de création de cabanes en bois), ZUTIK (un restaurant qui propose des accords inhabituels de mets) et GRAIN DE SAIL honore ma passion pour la navigation et les épices. Ce sont des thématiques qui me touchent particulièrement et je me reconnais dans leur graphique esthétique et leur sonorité claire. Ils ont fait l’objet de superbes logos, bravo aux concepteurs ! 

« Les start-up m’épatent. J’aime leur audace et je me surprends parfois à en faire autant en proposant des noms funny pour leur activité comme « job’on beurre ». »

grain de sel

zutik

 

_________________________________________________

 

Conception rédaction agence CREADS

 

_________________________________________________

 

Quels sont tes petits secrets pour être indétrônable en naming ?

Je puise mon inspiration dans de nombreuses lectures, revues scientifiques ou historiques  et en écoutant France Inter ! Ces sources font un très bon écho de la culture  générale et je me surprends à leur « chiper » des mots pour les retravailler, les personnaliser et les présenter avec une touche de subtilité et d’élégance.

« Je possède de nombreux petits carnets et je prends note de tous les mots que j’estime accrocheurs qui me viennent des inspirations nocturnes ou du retour du jogging matinal. »

J’affine ensuite les mots retenus en étudiant l’esthétique graphique. J’observe l’effet visuel de l’assemblage des lettres qui composent le nom, cela vient probablement de ma formation. J’aime et j’observe  l’art de vivre belge et scandinave qui dévoile d’excellents designers. Je suis attirée par les objets et les formes épurées qu ‘ils produisent et que j’applique souvent dans mon travail. Il m’arrive également d’échanger avec les créatifs de la communauté de Creads . Je me sens assez proche de Freestylo, une créatrice de la plateforme dont le palmarès est admirable. J’apprécie sa grande sensibilité, son ouverture d’esprit et sa disponibilité pour intervenir sur la plateforme.

 

1

 

*************************************************************************

Si vous voulez travailler avec Talo, venez faire un tour sur son portfolio

Si vous avez un besoin en création graphique, venez découvrir les différents services de Creads. 

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Creads sur nos comptes Facebook et LinkedIn.

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le autour de vous !