5 conseils pour ne plus jamais avoir peur de réseauter

Par Floriane - 31.10.17

Passionnés par leur job mais aussi débordés par des heures de travail, de prospection ou encore d’administratif, beaucoup de freelances et entrepreneurs se retrouvent isolés. Pour faire décoller leur activité et la pérenniser, ils se sont jetés à corps perdu dans leur mission et ont oublié de faire du sport, de sortir, de se détendre, de voir leurs amis. Pour remédier à ce problème, il y a le networking ! Pour ce 6ème chapitre, nous avons interviewé Emmanuelle Mallet-Chaminand, votre Coach pour les métiers créatifs.

5 conseils pour sortir de la solitude grâce au networking

Bonjour Emmanuelle, à quoi ça sert de « réseauter » ?

Pour aller droit au but, « le réseautage est un moyen de se créer des relations professionnelles qui vous permettront d’accéder à des opportunités insoupçonnées » ; autrement dit, le networking vous permettra probablement de trouver des nouveaux clients, de nouveaux jobs ou de nouvelles missions.

Les réelles opportunités sont celles pour lesquelles vous êtes recommandées. Elles vous correspondent et bénéficient d’un capital confiance énorme offert par la personne qui vous recommande.

Il s’agit donc de rencontrer ces personnes et d’établir avec elles une relation professionnelle riche et confiante sans avoir jamais travaillé avec elles !

networking

Vernissage #CharaDesign2017 dans les locaux de Creads

 

Quels sont vos conseils pour rencontrer ces personnes ? Et que leur dire ?

Effectivement, ce sont les deux questions épouvantables que l’on se pose quand on se sent isolé et qu’on ne sait pas par où commencer. Voici mes 5 conseils pour vous aider à vous en sortir.

1) Les applications de networking

On vous a probablement conseillé d’aller dans des événements, des cocktails, des vernissages ou autres salons professionnels pour vous retrouver au beau milieu de ces personnes que vous avez identifiées comme vos clients potentiels. Sauf que vous n’osez pas vous présenter spontanément, et que vous rougissez rien qu’à l’idée d’avoir à « vendre » votre offre.

Pour un démarrage en douceur, les applications de networking sont un moyen tout-à-fait intéressant pour commencer. Elles vous proposent des mises en relation suivant différents critères (géolocalisation/ rencontres sur préférence de profil/ événements…) et vous apprennent les bases de ce qu’il faut savoir faire pas à pas, avant de devenir un professionnel du réseautage.

Pourquoi ce conseil numérique à des personnes qui se sentent isolées ? Parce que c’est là que va se créer le feeling et la confiance nécessaires à une recommandation ultérieure.

 

networking

Shapr, une appli de networking

 

2) Savoir dire qui on est et ce que l’on fait

Ça a l’air tout simple, dit comme ça mais l’exercice n’est pas si aisé. C’est la fameuse question-cocktail : « et vous, que faîtes- vous dans la vie? » à laquelle peu de personnes savent répondre clairement et précisément. Sur les applis, vous commencez par définir votre profil sur lequel vous allez vous appuyer pour construire tout le reste. Il vous faut un « titre », puis une description de ce que vous faites et enfin des liens vers vos sites, portfolios, ou autres réseaux sociaux. Vous rajoutez vos expériences précédentes et votre formation. Une fois que vous serez à l’aise avec cela, vous pourrez reprendre ces éléments et  les « scénariser » pour vous présenter dans la vraie vie !

J’ai connu quelqu’un qui commençait sa présentation par « ma vie pro est une suite d’échecs ! » .rires. étonnement. attention captée. Puis il racontait avec beaucoup d’humour trois expériences apparemment ratées (il s’était fait virer, s’était trompé d’orientation etc.) pendant que l’auditoire se rendait compte subtilement que ses trois rebonds successifs étaient remplis d’intelligence, de ressources et de créativité, ce qui était son fil rouge.

Vous n’êtes pas obligé d’aller aussi loin pour commencer ! Être clair sur vous-même est déjà assez rare pour constituer une réelle avancée.

 

networking

 

3) Savoir dire ce que l’on attend

C’est bien de savoir se présenter. Mais souvent, les personnes s’arrêtent là et attendent que leur présentation à elle-seule déclenche une étincelle chez leur interlocuteur ; que celui-ci se mette soudainement à leur proposer mille et une opportunités… Ça arrive. Mais c’est rare.

Si vous savez ce que vous attendez d’un entretien, et que vous le dites, la personne se sent tout de suite valorisée parce qu’elle a été choisie pour son savoir ou son expérience.

L’expérience m’a montré que les autres veulent nous aider. Cela semble fou dans un monde complexe de concurrence, de paranoïa parfois, ou juste d’indifférence, mais le constat est là. Si vous exprimez ce dont vous avez besoin (un conseil, un témoignage sur une expérience, des renseignements sur telle ou telle entreprise) les choses sont précises et la personne en face est en confiance. Soit elle peut vous aider, soit elle ne le peut pas, mais dans tous les cas, la relation est claire et franche. La discussion devient tout de suite professionnelle.

 

networking

 

4) Se fabriquer des entames toutes faites

Comment rédiger un mail de demande de mise en relation, sans y passer 3 jours ? Là aussi, les applis nous aident beaucoup en nous proposant 4 ou 5 modèles à utiliser et à personnaliser. Evidemment, la meilleure mise en relation débute par quelque chose de personnalisé. Mais pour commencer, on peut avoir recours à des « entames» un peu plus standards qui nous donnent de l’élan. Au fur et à mesure, on les affinera, et on verra aussi ce qui marche bien et ce qui marche moins bien ! Comme vous avez déjà réfléchi à ce que vous souhaitiez demander à la personne qui vous intéresse, il est beaucoup plus facile de le mettre tout de suite dans ce fameux mail.

5) Entretenez vos relations sur le long terme

Le networking fonctionne s’il est sincère et authentique. En aucun cas il s’agit de rencontrer le plus de personnes possibles pour voir celles qu’on va « utiliser » et celles qu’on va « jeter ». N’hésitez pas à envoyer un message de remerciements, de donner quelques informations sur l’avancée du projet dont vous lui avez parlé ou de prendre des nouvelles. C’est à ce moment là que les fils se tissent, que les conversations s’engagent et que les opportunités arrivent. Ce temps là n’est jamais perdu et il vous permettra peut-être de rencontrer des personnes extraordinaires, de futurs associés et pourquoi pas, votre prochaine mission.

 

networking

 

De nos jours, les frontières entre vie personnelle et vie professionnelle sont de plus en plus poreuses, c’est pourquoi tous les réseaux sociaux (virtuels ou réels) sont des puits pour construire votre propre réseau. Même si cela vous parait laborieux au début, gardez en tête qu’un réseau se construit, se travaille et s’entretient. Alors n’hésitez plus, networkez !

 

changer de voie

Découvrez le chapitre précédent d’Emmanuelle sur comment changer de voie !

 

Devenez membre de la communauté Creads !  En tant que membre de la tribu, vous pourrez vous créer un réseau, avoir une liberté créative, vous divertir, vous dépasser, enrichir votre book ou créer un portfolio professionnel très facilement.

*************************************************************************

Découvrez également le premier chapitre d’Emmanuelle sur comment prioriser pour s’organiser

Vous êtes créatif et vous souhaitez rejoindre notre incroyable communauté ? Créez votre compte dès maintenant.

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Creads sur nos comptes InstagramFacebook et LinkedIn.

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le autour de vous !

1 0

Qu'en pensez-vous ?