En tant que créatif, vous avez probablement déjà été confronté au débat Flat Design vs Skeuomorphisme. À quoi correspondent ces tendances en design ? Quelles sont les caractéristiques de chacune ? Creads décrypte le style graphique du skeuomorphisme qui imite les différents matériaux ainsi que le flat design, plus minimaliste et utilitaire.

Flat Design vs Skeuomorphisme : faut-il vraiment choisir entre ces deux techniques ?

Le Skeuomorphisme : un design qui nous est familier et qui rassure le consommateur

En matière de design, le skeuomorphisme réutilise l’apparence d’un objet familier pour un objet virtuel, qui remplit la même fonction, afin de rendre son utilisation totalement intuitive.  Les exemples les plus connus sont les icônes d’iOS 6, comme pour la plateforme de jeux Game Center, le calepin Notes ou encore la Boussole.

En effet, Apple a une longue histoire avec le skeumorphisme. Leur première interface graphique, au début des années 80, traduisait le concept de « bureau » avec des icônes en forme de « dossier et de feuilles de papier ». Grâce à ce skeumorphisme, Apple est devenu l’un des leaders mondiaux 30 ans plus tard. Les métaphores visuelles de ces anciens objets ont facilité la vie de millions d’utilisateurs.

« Avec sa nouvelle interface iOS7, Apple s’est adapté aux attentes des utilisateurs qui n’ont plus autant besoin de ces repères visuels pour comprendre la fonction d’une icône. Les icônes sont plus minimalistes, sans pour autant renoncer radicalement au skeumorphisme afin de ne pas créer un effet de rupture avec leurs utilisateurs. » explique Minh Loïc Hoang-Xuan, Directeur de la Stratégie de Creads

 

Flat Design vs Skeuomorphisme

L’interface iOS 6 d’Apple vs l’interface iOS 7

 

Le Flat design : un style qui prend le parti pris du minimalisme

Le flat design est une tendance qui exclut tout effet de profondeur, d’ombre portée et de reflets. C’est un style qui privilégie les grands aplats de couleurs, sans bordures. Les défenseurs du « design-plat » affirment que les interfaces graphiques ne doivent pas chercher à imiter « visuellement » les fonctionnalités existantes, mais se concentrer sur l’essentiel  afin de faciliter la navigation et optimiser la lisibilité.

À l’origine du concept, Allan Grinshtein explique que les interfaces élégantes sont celles « qui ont le plus d’impact, avec le moins d’éléments ». En bref, des design minimalistes qui marquent par leur simplicité et leur lisibilité.

« Lorsque l’on opte pour la tendance du flat design, les couleurs sont fondamentales pour faire ressortir des éléments particuliers, comme les boutons cliquables et dynamiser son interface. De même, la typographie est tout aussi importante. Le design étant minimaliste, la typo va pouvoir structurer l’information et organiser de manière claire son contenu. » conclut Minh Loïc Hoang-Xuan.

 

Flat Design vs Skeuomorphisme

Windows 8, le premier système d’exploitation en flat design – Source : windows.microsoft.com

 

Flat Design vs Skeuomorphisme : 2 styles qui ne doivent pas être mis en confrontation.

Le Flat Design et le Skeuomorphisme peuvent représenter visuellement la solution au problème dans un environnement donné. Le job d’un designer est de concevoir une interface graphique capable de se faire oublier durant son utilisation. Celle-ci doit être efficace et intuitive par l’utilisateur. Une UI trop minimaliste peut être tout aussi déstabilisante qu’une UI trop réaliste. Il faut savoir trouver le juste milieu entre l’aplat et le volume. Pour cela, n’hésitez pas à combiner les deux tendances : le Skeuomorphisme pour le côté rassurant et familier associé au Flat Design pour un design moderne et minimaliste.

Et vous que pensez-vous du débat Flat Design vs Skeuomorphisme ?

*************************************************************************

Découvrez également notre décryptage sur la tendance du Long Shadow Aka Flat 2.0

Vous avez un besoin en création graphique ? Venez découvrir les différents services de Creads. 

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Creads sur nos comptes InstagramFacebook et LinkedIn.

Et si vous avez aimé l’article, partagez-le autour de vous !