Naming - App pour commander et payer ses repas en restaurant

Brief créatif

Image Profile

Chef de projet

Faustine

Type de projet
NAMING MULTI
Date
Date de lancement du projet

18 sept. 2017 18:30

Début de la phase de création

19 sept. 2017 18:30

Début de la phase de vote

26 sept. 2017 18:30

CONTEXTE DU PROJET

Bonjour à tous,

Vous êtes aujourd'hui sollicités pour imaginer le nom d'une nouvelle application dans le secteur de la foodtech qui permettra à ses utilisateurs de gagner du temps et de se simplifier la vie en commandant et payant leur commandes de repas (sur place ou a emporter) depuis leur mobile.

Lisez attentivement le brief, toutes les informations sont dedans!

Voici un petit mot de la part du client : "J’ai besoin de votre talent et de vos idées créatives ! Nous serons bientôt 2 associés sur ce projet que nous souhaitons ambitieux dès son démarrage. On compte sur vous pour contribuer à lancer la marque la plus innovante du moment !"

Bonne création à tous :)

Stratégie de marque
NOM DE L'ORGANISATION MÈRE

PROJET À NOMMER

Une application mobile permettant aux clients de restaurants de gagner du temps en commandant et en payant leur repas sur place ou à emporter depuis leur smartphone

SECTEUR D'ACTIVITÉ

> ACTIVITÉ
Le fonctionnement de l’application est très simple : le client se connecte et retrouve la liste des restaurants à proximité (possibilité de les filtrer selon le type de cuisine, l’horaire de livraison, etc.) et peut consulter la fiche de chaque restaurant pour plus de détails. Une fois le restaurant sélectionné, le client sélectionne le(s) plat(s) qu’il souhaite ajouter à son panier, puis il ne lui reste plus qu’à payer directement dans l’application avec sa carte bancaire pour passer sa commande. Le restaurateur doit alors valider cette dernière, suite à quoi une confirmation est envoyée au client qui peut alors la récupérer ou la déguster sur place.
De son côté, le restaurateur dispose d’une tablette avec une interface dédiée lui permettant de gérer les commandes.
Cette application sera lancée sur le marché de la foodtech, d’abord en hyper local (dans les grandes villes françaises), puis au niveau national et, à plus long terme, elle sera déployée sur le marché Européen (Allemagne, Angleterre, Benelux…).
Il s’agira de créer une marque qui devra émerger comme le leader en Europe sur l’intermédiation entre clients et restaurateurs, hors marché de la livraison de repas à domicile et qui aidera les restaurants à digitaliser leur activité.

> POSITIONNEMENT
Le positionnement est généraliste : l’application s’adresse aussi bien à des clients de snacks qu’à des clients de restaurant traditionnels plus moyen ou haut de gamme, à des chaînes de restaurants comme à des restaurateurs indépendants. La stratégie consistera à s’adresser en priorité à la vente à emporter puis ensuite à la vente sur place, qui sera à terme le cœur de marché.
La première clé de succès de l’application sera la quantité de restaurants partenaires afin d’offrir un maximum de choix à ses utilisateurs. En effet, la volonté est de se positionner comme l’application référençant le plus grand nombre de restaurateurs.
Le véritable point de différenciation de cette appli sera la qualité perçue du service rendu : les utilisateurs éviteront l’attente et seront traités de manière privilégiée par rapport à un non-utilisateur de l’appli. On souhaite retrouver l’impression ressentie lors de l’utilisation d’un Uber : entrer et sortir du restaurant comme on entre et on sort d’un VTC, sans rien avoir eu à demander ni à payer directement au chauffeur (ici, au restaurateur).
Par ailleurs, les prix des plats auront été en amont négocié avec les restaurateurs de pouvoir offrir aux utilisateurs de l’application toujours plus de bons plans et de réductions, augmentant ainsi la perception de privilège.
Enfin, l’utilisation de l’appli et le service proposé en lui-même se définissent par une grande simplicité, pour une marque qui se place en véritable allié de ses utilisateurs, leur faisant gagner au quotidien un temps précieux.

LES CIBLES

La cible comprend aux 15-59 ans, incluant notamment les ados, les jeunes parents, les millenials, la génération Y et la fin de la génération X sans distinction de CSP.
D’abord nationale, cette cible deviendra européenne à plus long terme.
Cœur de cible : les clients de restaurants, jeunes actifs (20-35 ans), urbains, ayant peu de temps disponible, connectés et grands utilisateurs de smartphone.
Attention, si les restaurateurs constituent une cible secondaire, le branding de l’application sera surtout orienté pour les consommateurs/clients !

QUEL TON DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE UTILISÉ ? (SÉRIEUX/INSTITUTIONNEL, FRAIS/ LÉGER)

L’utilisateur de l’appli doit percevoir la marque comme un partenaire qui lui simplifie la vie en lui faisant gagner du temps. Il doit aussi sentir différent des autres clients du restaurant, car il bénéficie d’un traitement qui ressemble à un traitement de faveur appréciable. Le nom de marque devra donc véhiculer une image rassurante et qualitative, de service rendu pour soutenir l’image d’une appli à laquelle on fait confiance.

MOTS-CLÉS QUI DÉFINISSENT PROJET À NOMMER

Mots clés métier : Food, Menu, Eat, Restaurant, Resto, coup de feu
Mots clés Rapidité : Instant, Fast, Easy, Prioritaire, Coupe file, Eclair, Express
Mots clés techno : App, Mobile, click, Smartphone
Mots clés expérience client : VIP, Premium, Star, Superstar, Guest, Privilégié
Mots clés appli : accompagnement, assistant, conciergerie de luxe du resto, toujours la, aide, coup de main, direct, coupe file, gain de temps, accessible à tous

LIENS UTILES

Direction créative
TYPE(S) DE NOM(S) RECHERCHÉ(S)

Un nom chaleureux mais pas trop connivent, moderne mais pas trop technique, accessible et parlant pour l'ensemble de la cible et qui traduise à la fois le secteur de la food et les caractéristiques de l'application.

PRÉFÉRENCE DE LANGUE

La compréhension du nom en français est primordiale.
S’il est aussi compréhensible en anglais c’est un plus, mais on n’exclut pas la possibilité d’adapter le nom ou d’en utiliser un autre pour le lancement à l’international.

NOMS APPRÉCIÉS

• Popchef, zenchef : 2 mots seulement, court, internationalisable, mélange rappel expérience client et rappel métier, jeune, marques que l’on n’a pas besoin d’épeler lettre par lettre. Le « pop » donne une sensation de modernité et de dynamisme sans être excluant. On aime également le mélange français anglais sur ce secteur de la restauration où l’image de la cuisine et du service en restaurant, à la française, fait référence en utilisant des mots français qui sont connus dans le monde entier. Zen, Chef, Hungry, Table sont des mots utilisé par des marques d’applications concurrentes mais qui peuvent éventuellement être utilisé si pas trop similaire aux marques concurrentes (Eazeat, Zenchef, HungryUp, PayMyTable)
• La fourchette, La note, L’addition : noms plutôt descriptifs et franco-français mais qui sont simple et ont le mérite d’être évocateurs pour les utilisateurs.
• Les sonorités telles que le « ee » qui modernisent un nom tout en restant compréhensible et prononçables par toute la cible visée peuvent être intéressantes.

CONTRAINTE DE SYLLABES OU DE MOT

Idéalement 1 ou 2 mots max, si pas possible 3 max
Préférer les noms courts (2, 3 voire 4 syllabes)

CONTRAINTE NOM DE DOMAINE

Doit être disponible en .com et .fr sans ajout de mot (ex : pas de "xxxx-application.com")

OBLIGATIONS OU RECOMMANDATIONS

• Le nom devra obligatoirement faire référence au secteur de la food. Cette référence pourra être directe ou plus subtile, mais il faut qu’elle soit perceptible.
• Mieux vaut privilégier les noms chaleureux qui permettront de créer un lien affectif avec les utilisateurs. Pourquoi pas jouer sur un personnage (s’il rappelle le produit, est en lien avec l’univers de la food et parle à toutes les générations comprises dans la cible) ou utiliser un référentiel commun (animal, plante, ou autre) pour incarner l’application ?
• Vos propositions devront être uniques, originales et se permettre à l’application de se distinguer sur un secteur d’activité fortement concurrentiel.

LES INTERDITS

• Eviter les onomatopées du type Miam et Yummy (trop enfantin)
• Éviter les noms qui ressemblent à des noms de logiciels ou de solutions de paiement car il s’agit de créer un lien affectif avec le consommateur qui passera difficilement avec un nom neutre, voire froid (mobia, vitapay, restoplus, checkandpay, smartpay, hitpay miamapp, smapp, hoppay, itango). Ne pas utiliser le "pay", trop répandu
• Attention aux sonorités trop marquées par une origine (ex : italien, japonais) qui donnerait l’impression que l’application ne propose qu’un type de plat alors que sa force est de référencer un très grand nombre de restaurants différents
• Pas d'apostrophe
• Éviter les noms qui se limitent à seul repas (ex : lunch).
• Attention aux noms trop excluants qui perdraient une partie de la cible (ex : Gargantua qui ne parlerait qu’à une partie de la cible et serait peu évocatrice pour les plus jeunes, Lunchr avec le R final trop moderne et difficilement compréhensible par la tranche la plus âgée des potentiels utilisateurs de l’app…)
• Eviter les similarités avec les marques complémentaires de livraison à domicile (Deliveroo, Foodora, UberEats)

22/09/2017 18:14
> Attention de bien prendre en compte les prononciation et connotations des noms proposés pour un public anglophone, certaine propositions fonctionnent en français mais pas en anglais (celle qui se terminent par "y" en particulier, car la lettre se prononce différemment dans les deux langues).
 
> Attention également aux mots choisis pour faire référence au secteur d'activité, ils doivent rester évocateurs sans tomber dans le déjà vu ni faire trop "traiteur" ou "épicerie fine" (pour cela mieux vaut éviter d'utiliser le mot "délicieux/delicious" et ses dérivés)
 
> Certaines pistes de création évoquées dans le brief ont été peu (voire pas) exploitées, on souhaiterait voir plus de
>> Noms construits sur des référentiels communs (personnages, animaux, fruits, villes, noms...) dont les caractéristiques rappelleraient celles du service (rapidité, simplicité) - ex. : Gargantua
>> Noms qui jouent sur des ustensiles ou des objets liés au secteur d'activité - ex. : Lafourchette, L'addition
>> Mélanges abstrait-concret - ex. : Quitoque
 
> N'hésitez pas également a explorer des noms qui capitaliseraient plus sur le service en lui même 
>> soit à travers un personnage (l'équivalent du "groom" en restauration par exemple) pour évoquer l'univers de l'assistance et de l'aide 
>> soit en jouant à fond la carte du premium, de l'élite... - ex. Uber ("au dessus de [qqch]" en allemand)
 
> Pour info, la contrainte sur les noms de domaine a été élargie : il vous est désormais possible de déposer des noms s'ils sont disponibles en .co